Sablieremoji
Vous avez des projets en attente...

Reprenez là où vous en étiez grâce à l'historique de vos simulations et demandes de crédit.

Besoin d'aide ?

Faites des économies en rénovant votre logement

Et si votre habitation vous permettait de moins dépenser ?

En réalisant certains travaux, vous pouvez rendre votre logement moins gourmand en énergie.

Bonus : vous pouvez bénéficier de certaines aides pour payer moins cher.

 

Par Jean-Dominique Dalloz

iStock

Crédit photos : iStock

Faites le point sur l'efficacité énergétique de votre logement

Partout en France, des conseillers spécialisés peuvent vous aider à identifier les travaux à faire pour améliorer l'efficacité énergétique de votre maison ou de votre appartement, ainsi que les aides auxquelles vous pouvez prétendre.

Occupez-vous du toit pour commencer

C'est votre toit qui est responsable de près d'un tiers de la déperdition de chaleur. Raison de plus pour s'en occuper en priorité ! Pour cela, la laine de verre reste une valeur sûre : en rouleau appliqué à même l'intérieur du toit (Kraft, 10,49 €/m²) ou soufflée dans des combles inoccupés (Isover Comblissimo, 50,00 € les 17 kg), c'est votre garantie isolation pour de nombreuses années. 

Bien isoler le toit avec de la laine de verre est important. Crédits photos : iStock.

Changez les fenêtres et isolez les murs

Brrr, le courant d'air glacé qui filtre à travers ces fenêtres hors d'âge… Il est temps d'en changer ! Pour cela, vous avez l'embarras du choix : de la simple fenêtre PVC Geom (à partir de 99,00 €) à la porte-fenêtre Grosfillex avec volet roulant intégré (549 €), il y a forcément une solution à votre besoin. À partir de 42,30 € (épaisseur 3 mm), les lots de plaques de polystyrène Quelyd se posent sur vos murs intérieurs. Adieu le froid !

Choisir de bonnes fenêtres permet de conserver la chaleur. Crédits photos : iStock

À quelles aides avez-vous droit ?

Le crédit d'impôts pour la transition énergétique (CITE) vous ouvre droit à un abattement fiscal de 30 % du coût des travaux. C'est valable pour l'isolation mais aussi l'achat d'une chaudière haute performance ou encore un programmateur de chauffage électrique. L'Agence nationale de l'habitat (Anah) propose des aides qui peuvent aller jusqu'à 50 % des sommes dépensées (sous conditions de ressources). Le chèque énergie délivré par les fournisseurs d'énergie peut aussi faire baisser la note de certains équipements. Enfin, le prêt à taux zéro (Éco-PTZ) est un prêt sans intérêts accordé par votre banque, selon vos capacités de remboursement, pour financer des travaux de rénovation énergétique.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux :

Icône Instagram2.png                                         Icône Twitter2.png                                          Icône Facebook2.png