Contactez-nous

Une question, besoin d'aide ? Appelez-nous au:

Un conseiller est à votre service pour répondre à toutes vos questions.

Quel revêtement pour le sol du salon ?

Comment choisir le revêtement de votre salon ? Parquet, carrelage, béton ciré ou pierre naturelle ? Vous avez l’embarras du choix ! Avant de vous lancer dans les grands travaux, découvrez différents revêtements pour vos sols.   

Par Stéphanie Journé

Visuel d'inspiration iStock

Le salon est une pièce à vivre, le choix du revêtement devra tenir compte de plusieurs facteurs. Il devra être très solide pour résister aux nombreux passages, aux nettoyages fréquents et aux risques de chute d’objets. Il devra pouvoir se fondre dans le décor existant. Il est important de bien choisir le matériau adapté car ce nouveau revêtement métamorphosera totalement l’ambiance de votre salon.  

1/ Le parquet en bois : traditionnel ou flottant

Les parquets traditionnels massifs héritent de toutes les propriétés naturelles du bois : dureté, stabilité, résistance à l’usure, excellente isolation thermique… Leur rendu authentique et chaleureux est incomparable et ils offrent l’avantage d’une extraordinaire durée de vie (environ 100 ans). Le choix est important entre les multiples essences de bois, les finitions, le type de lames, leur épaisseur et les motifs de pose. 

En revanche, ils sont plus onéreux et leur pose, sur lambourdes ou collés, nécessite un savoir-faire artisanal de professionnel.  Le prix du parquet massif hors pose varie de 30 à 150 € le m2, le bois d’acacia et l’Ipé sont parmi les moins chers.

Le prix dépend principalement du type de parquet, du bois utilisé et de la technique de pose (prix moyen : 35 à 40 € cloué). 


 

Parquet en chêne massif, Castorama

Parquet massif Castorama

Les parquets contrecollés dits « flottants » sont composés de plusieurs couches de bois qui alternent bois massif, contre-plaqué et médium. Nettement plus économiques que les parquets traditionnels, il en existe de toutes sortes. Leur pose est accessible aux plus bricoleurs d’entre nous lorsqu’ils sont proposés en « click system », un système de clipsage des lames les unes aux autres, sans colle. Inconvénient : ils s’usent plus rapidement que les parquets massifs car la couche de bois noble (aussi appelée « couche supérieure d’usure ») est trop fine pour un ponçage. 
 

Parquet contrecollé, Castorama

Parquet contrecollé, Castorama

Le prix du parquet flottant hors pose varie de 20 à 120 € le m2, selon le type de lames, prix moyen de la pose (25 à 30 € collé).

Le parquet stratifié est un matériau composite, tout comme le contrecollé. Il est composé d’un assemblage de plusieurs couches : en surface, une couche de résine protège une couche de papier décor (technique d’impression Offset extrêmement réaliste), et pour les strates inférieures, une couche de particules de bois compressées et une couche en résine synthétique qui garantit la stabilité du revêtement.  

Les avantages : variété des décors, isolation thermique et facilité de pose (« click system »). Les inconvénients sont les mêmes que pour le contrecollé : finesse de la couche d’usure et possibilité de rénovation limitée.

Très sensible à l’usure, c’est aussi le parquet qui a la durée de vie la plus courte.
 

Le prix du parquet stratifié hors pose varie de 10 à 50 € le m2, selon le type de modèle, prix moyen de la pose (20 à 25 € clipsé).

 

Parquet stratifié, Castorama

Parquet stratifié, Castorama

2/ Le carrelage : pratique et moderne

Devenu plus décoratif, le carrelage a beaucoup évolué depuis quelques années, volant la vedette au parquet. Il offre en effet de vrais avantages : modernité, résistance à toute épreuve, entretien facile, on en trouve pour tous les styles et dans toutes les matières. 

Grès cérame, pierre naturelle, granit ou marbre ? Vous avez l’embarras du choix !

Le grès cérame est un choix judicieux car il est très résistant à l’usure, il s’entretient facilement et supporte quasiment tous les détergents.

Les fabricants proposent des modèles très actuels, imitation béton, ardoise ou pierre. 


 

Carrelage, grès cérame Piréo, Castorama

Carrelage, grès cérame Piréo, Castorama

Astuce : avec des produits adaptés, vous pouvez maintenant coller un nouveau carrelage sur l'ancien et même carreler un sol en parquet. Attention, vous ne pourrez pas poser du carrelage sur un plancher en bois au-dessus d’un vide sanitaire ni sur un plancher flottant.

Si vous préférez les surfaces homogènes plutôt que les effets de matière, optez pour des carreaux de grandes dimensions, en marbre ou en grès émaillé très tendance ! Adaptés aux grandes et moyennes surfaces, ils seront aussi plus rapides et faciles à poser.

À savoir : les carreaux de grandes tailles accentuent la sensation de volume dans la pièce. Pour les grands carreaux, le format le plus courant est le grès cérame de 60 x 60 cm mais on en trouve de 80 x 80 cm et même de 120 x 120 cm.

Envie d’un carrelage décoratif et original ? Certains modèles tendances offrent l’illusion du béton ciré, du parquet en bois, du marbre, de la terre cuite…. Très décoratif mais ne vous y trompez pas : vous n’aurez pas la sensation de la texture sous vos pieds. 

Carrelage au sol, effet parquet, Castorama

Carreaux aspect ciment vintage, Castorama

Carrelage, imitation béton ciré, Castorama

Si le temps, l’argent, et la technique vous manquent, nous tenons la solution : les carreaux adhésifs en PVC. Pratique et économique, ce revêtement se colle très facilement sur la plupart des supports. La technique est simple : il suffit de découper les carreaux au bon format et de les coller sur le sol. Ni poussière, ni gravats, le gain de temps est considérable comparé au carrelage classique !
S’il n’est pas aussi durable que ce dernier, l’important est d’être vigilant sur la pose : bien soigner les angles où il risque de se décoller. 


Dalle PVC Starfloor, Castorama

 

Dalle PVC Starfloor, Castorama

3/ Un sol en béton ciré, ultra tendance

Qui n’a jamais été séduit à la vue d’un joli sol en béton ciré ? Il n’a pas son égal pour donner un style industriel à votre intérieur ! Matériau ultra-tendance, le béton ciré est un mélange à base de chaux, d’argile, de sable et d’eau auquel on ajoute une résine pour le rendre suffisamment résistant ainsi que des pigments colorés. Assez salissant, il s’entretient régulièrement à l’eau savonneuse.

L’application  nécessitant un savoir-faire bien particulier,  la pose du béton est réservée aux bricoleurs avertis. Le mieux est d’acheter un kit complet – ne lésinez pas sur la qualité - qui contient tous les produits nécessaires pour réaliser un sol en béton ciré. 

Sol en béton ciré, iStock

Nos conseils de "pro"

Avant de vous lancer :
1/ Vérifier l’état du sol : il doit être solide (sans fissure), sain (sans trace d’humidité), non poreux, propre (sans tâche d’huile). Et si la chape a été refaite pour l’occasion, il faudra attendre un mois avant de l’opération, pour un séchage total.
2/ Prévoir un primaire d’accrochage adapté au sol (poreux ou pas) pour que le béton adhère bien à la surface.
3/ Prévoyez de travailler à deux, c’est indispensable, notamment lors de la préparation du mélange lorsqu’il faudra verser la poudre de pigment tout en remuant intensément.
4/ Pour faciliter l’application du mélange à la taloche, et obtenir un rendu parfaitement lisse, le béton coulé dit « auto-lissant » est le plus adapté.
5/ Si après le passage de la lustreuse, la brillance obtenue ne vous satisfait pas, deux solutions : vous pouvez soit repasser délicatement avec une brosse à lustrer en plume d’oie ; soit appliquer une couche de cire au rouleau. Effet garanti !

4/ Un sol en pierre naturelle : authentique et durable

Authentique et durable, la pierre naturelle dégage une chaleur et un touché inégalés. Votre sol se patinera agréablement avec le temps.

Si le résultat est magnifique, la pose est difficile. Souvent très lourd, vous devez vérifier au préalable la solidité du support qui le soutiendra.

De plus, certaines pierres étant poreuses, il faudra prévoir les traitements nécessaires (hydrofuge, anti tâche, antigel selon les cas).

De façon générale, ces revêtements s’entretiennent très bien à l’eau savonneuse.


Pierre naturelle au sol, Castorama

Pierre naturelle au sol, Castorama

Astuce : pour tester la porosité d’une pierre naturelle, il vous suffit de verser quelques gouttes d’eau dessus. Si les gouttes sont absorbées et que la pierre se fonce là où l’eau a été déposée, la pierre n’est certainement pas traitée. Il faut appliquer un hydro-oléofuge pour la protéger. Si au contraire les gouttes ne sont pas absorbées, la pierre est peu poreuse ou déjà traitée.

Vous avez le choix parmi une grande variété de matériaux, de nuances et teintes naturelles. Marbre, ardoise, granit, calcaire ou pierre reconstituée… La plupart de ces matériaux sont aussi bien utilisés pour les revêtements de sols intérieurs qu’extérieurs.

Le marbre

Le marbre fait son comeback en déco ! Travertin, marbre blanc, vert, noir, rose… les nuances sont multiples ainsi que les effets de matières (veiné, moucheté…).

Si vous hésitez, optez pour la sobriété : marbre blanc ou noir, il se mariera avec tous les styles. Malgré sa grande résistance au temps et son indéniable solidité, le marbre est assez fragile : il ne supporte ni les produits chimiques, ni les produits acides (vinaigre, citron), ni l’eau de javel. Pour le nettoyer, utilisez une éponge imprégnée de savon paillette dilué à l’eau chaude. 

Astuce : si le marbre n’est pas à portée de toutes les bourses, sachez qu’il existe de belles imitations. 
 

 

Carrelage Pietrabella effet marbre, Castorama

 

Carrelage Pietrabella effet marbre, Castorama

L’ardoise

Gris foncé ou noir, son effet irisé donnera un aspect moderne à votre intérieur.  

L’ardoise se plie à toutes les envies : vous pourrez avoir un sol lisse et brillant, ou rêche et mat. Tout dépend de la coupe et de la finition que vous choisissez. Elle présente l’avantage d’être très résistante aux taches et à l’humidité. Elle ne nécessite pas de traitement pendant ni après la pose. L’entretien peut se faire au savon et à l’eau. Si vous voulez la faire briller, passez un chiffon de cire ou de lait. Elle retrouvera son éclat initial ! 

Ardoise, iStock

À savoir : l’ardoise nécessite un soin particulier car la pose est délicate. Mal manipulée, elle pourrait s’ébrécher et votre sol sera irrégulier. Il faut aussi prévoir de lier les dalles entre elles par un lien étanche. Sinon, l’eau pourrait s’infiltrer entre les dalles, et pourrir votre sol. Il est donc préférable de faire appel à un artisan pour la poser. 

Le calcaire

C’est une pierre naturelle chaleureuse qui a beaucoup de cachet. La pierre calcaire est un revêtement de sol très prisé. On la trouve généralement sous trois formes principales : en dalles, en pavés et en carreaux. Selon l’origine sa couleur varie, ce qui permet différentes options.
 

Le granit

D’une résistance à toute épreuve, le granit peut paraître un peu austère mais il est facile à entretenir au quotidien. Roche magmatique, elle présente l’avantage d’être sécurisante grâce à ses propriétés antidérapantes naturelles. Le granit se décline en une grande variété de couleurs, s’adaptant ainsi à tous les goûts.
 

La pierre reconstituée

Elle représente une solution moins onéreuse que la pierre naturelle. Plus proche du béton que de la pierre naturelle, c’est en réalité une « fausse pierre » : elle est composée d’un mélange de granulats de pierre, de sable et de liants (chaux, ciment), ainsi que d’adjuvants spécifiques.

ENVIE DE CHANGEMENT ?

partenaire de My So+

Envie de

CANAPE ROSEBURY VELOURS DESIGN E. GALLINA

-

Un dossier légèrement incurvé. Dimensions : L200 x H75 x P99 cm, assise : L150 x H45 x P47 cm. Revêtement velours 100% polyester, existe en lin épais chambray : 75% lin, 15% acétate, 8% polyamide, 2% polyester. Assise, carcasse et dossier non déhoussables. Assise garnie de mousse polyuréthane HR 35kg/m3, recouverte de ouate polyester 240g/m2. Dossier garni de mousse polyuréthane HR 23kg/m3, recouverte de ouate polyester 240g/m2. Structure : panneaux de particules et de fibres et pin massif, pieds en chêne massif teintés wengé grisé, hauteur 13 cm. Couleurs Bronze, Gris Taupe, Tomette, Réglisse, Terre Cuite.

1434 € (1)

REFAITES VOTRE DÉCO DU SOL AU PLAFOND !

  • partenaire de My So+

    TABLE BASSE PLATEAU EN VERRE WATFORD

  • partenaire de My So+

    TAPIS TISSE PLAT CARREAUX DE CIMENT ISWIK

  • PARQUET MASSIF SYMPHONY CHÊNE BRUT

Envie de

TOUT CHANGER?

-

suivez le guide!

1430 € (1)