Sablieremoji
Vous avez des projets en attente...

Reprenez là où vous en étiez grâce à l'historique de vos simulations et demandes de crédit.

Besoin d'aide ?

Une prime pour vous aider à financer
vos travaux d'énergie

Lancée le 1er mars 2017, une nouvelle prime économies d’énergie peut vous

aider à réaliser des travaux d'équipements de chauffage.

Voici tout ce que vous devez savoir pour en bénéficier.

 

Par Jean-Dominique Dalloz

Crédit photos : iStock

Crédit photo iStock

Financez vos travaux d'économies d'énergie avec une prime.

Vous voulez remplacer votre vieille chaudière gloutonne en fioul ? Profitez d'une aide de 800 € pour l'achat d'un nouvel équipement à haute performance énergétique. Cette prime peut monter jusqu’à 1 300 € si vous optez pour une chaudière bois de classe 5.

Vous vous chauffez à l'électrique ? La pose d'un programmateur centralisé pour vos radiateurs du même type que celui proposé par Blyss pourra donner lieu au versement d'une prime de 100 € (50 € pour un émetteur électrique à fonctions avancées).

Versée sur la base de critères de ressources...

Pour bénéficier d’une prime économies d’énergie, vous devez entrer dans les critères de ressources définis par les services de l’État. Le montant fiscal de référence indiqué sur votre feuille d’impôts fera foi. Si vous faites une demande d'aide en 2017, prenez en compte le revenu fiscal de l'année 2015.

Crédit photo iStock
...et dans le cadre du dispositif des CEE

Les certificats d’économies d’énergie (CEE) obligent les fournisseurs d’énergie (électricité, gaz, fioul) à réaliser ou faire réaliser par les particuliers des économies d’énergie, notamment par le versement de chèques travaux. En clair, vous devez choisir un partenaire CEE et étudier avec lui les offres dont il peut vous faire bénéficier.

Crédit photo iStock
Un dispositif cumulable avec d'autres aides

Accessibles jusqu'au 31 mars 2018, la nouvelle prime économies d’énergie peut être cumulée avec d'autres dispositifs : éco-prêt à taux zéro, chèque énergie, aides de l’Agence nationale pour l'amélioration de l'habitat (ANAH), sans oublier le crédit d'impôts pour la transition énergétique (CITE).

Suivez-nous sur les réseaux sociaux :

Icône Instagram2.png                                         Icône Twitter2.png                                          Icône Facebook2.png